Éditeurs, rendre les jeux accessibles vous fera gagner de l’argent !

/ 0 Commentaire
Éditeurs, rendre les jeux accessibles vous fera gagner de l’argent !

74 % des Français jouent aux jeux vidéo, des plus jeunes aux seniors, toutes catégories socioprofessionnelles. Les jeux vidéo passionnent, divertissent, fédèrent des communautés de millions de joueurs… Mais les personnes en situation de handicap en sont exclues. Environ 10 millions de personnes vivent avec un handicap en France. Il est temps de lever le voile sur un sujet tabou : oui, rendre des jeux accessibles est générateur de business et c’est très bien.

« Gagner de l’argent sur le dos des pauvres handicapés, c’est mal ! »

Stop ! Je vois venir les esprits bien-pensants et plein de compassion : se faire de l’argent en profitant du handicap des joueurs à besoins spécifiques serait contraire au sens moral. C’est une pensée particulièrement validiste dont notre société doit sortir urgemment :

  • Les personnes en situation de handicap ne sont pas à plaindre, ne sont pas des leçons de vie et n’ont absolument pas envie qu’on les plaigne,
  • Les joueurs en situation de handicap ne veulent qu’une chose : pouvoir jouer aux jeux qui leur font envie et sont prêts à payer pour ça, comme tout le monde,
  • Personne ne travaille uniquement pour la gloire, on a tous besoin de gagner notre vie. Pourquoi les choses devraient être différentes quand il s’agit de handicap ?

J’ai plaisir à voir que de plus en plus de studios sont intéressés par la thématique de l’accessibilité aux jeux vidéo et souhaitent réellement s’impliquer mais, souvent, j’entends uniquement parler d’éthique et d’inclusion sociale.

Évidemment c’est fondamental, l’inclusion va de pair avec des valeurs profondes d’égalité et de compassion. Mais je crois qu’il y a autre chose, une gêne, un tabou pour ne pas dire une omertà.

N’ayez pas honte, il ne s’agit pas d’escroquer ou de profiter de qui que ce soit mais d’accepter un retour sur investissement très intéressant en faisant des efforts sur l’accessibilité de vos jeux.

10 millions de personnes en France, un marché à exploiter

On ne parle pas ou très peu de handicap en France, on a tendance à préférer fermer les yeux et déplacer ce qu’on pense être un problème. Essayons de voir la chose autrement.

Environ 15 % de la population française vit avec une déficience médicale, plus ou moins importante. Un handicap visible ou invisible, qui dérange ou qu’on ignore. Si 74 % de ces personnes sont intéressés par les jeux vidéo, une trop grande proportion se retrouve dans l’incapacité d’accéder aux loisirs vidéoludiques. Deux raisons à cela :

  • Certains joueurs ont besoin d’aides techniques et ne trouvent pas leur bonheur,
  • La grande majorité des jeux ne proposent pas assez de fonction d’accessibilité.

Un potentiel économique qui va au-delà de l’acte d’achat

Il y a une carence à combler, un besoin à satisfaire au prix de quelques efforts de développement. Le coût global de conception d’un jeu vidéo est très important, rarement en dessous de 6 chiffres, bien plus souvent 7 ou 8 ; l’ajout d’un budget accessibilité représente un coût additionnel mineur et très rapidement amorti.

Amorti à court terme via un acte d’achat, mais pas seulement. Les personnes en situation de handicap ont une spécificité à ne pas négliger dans une stratégie commerciale : compte tenu du fait qu’il leur est globalement difficile d’accéder facilement à des offres ou des produits satisfaisants, elles ont tendance à être particulièrement fidèles lorsqu’elles trouvent un prestataire qui leur convient. Cela se confirme dans le domaine du tourisme adapté, de la vente de matériel médical et c’est valable également pour les jeux vidéo. Après le succès incroyable de Gears 5 en termes d’accessibilité, il est certain que les prochaines productions de Microsoft attireront massivement les joueurs en situation de handicap.

Nous avons envie de jouer, aidez-nous à acheter vos jeux !

Laisser un commentaire